Depeche du Midi

Les «jaune et noir» se rendent à Andorre, demain, pour le compte de la troisième journée du championnat promotion honneur. Un déplacement dangereux si l’on se réfugie derrière les résultats des deux équipes jusqu’ici. Avec deux victoires pour deux rencontres, les Andorrans ne pouvaient mieux débuter, d’autant plus qu’elles ont été obtenues chez l’adversaire, à La Tour-Verniolle, 15 à 13, et à Arize, 14 à 10, le week-end passé. Une carte de visite qui vaut avertissement, les joueurs de la principauté sont prêts, les «jaune et noir» sont attendus. Avec une défaite à L’Union, 24 à 20, et une nette victoire sur La Tour-Verniolle, dimanche, 32 à 3, les joueurs d’Olivier Carbonneau et Jérôme Boucheron se sont mis sur orbite tout en soignant le goal-average. Cinq essais de bonne composition, le point de bonus offensif, au niveau comptable, c’est bon. Côté manière aussi. Un jeu varié, tant à la main qu’au pied, des avants et des trois-quarts sur la même note, le pressing défensif, l’enthousiasme, le banc de remplaçants… Les «jaune et noir» ont envoyé du jeu, ils ont souvent enflammé le stade, ils se sont procuré une multitude d’occasions, forcément il y a des déchets. Les équipiers d’Amiel ont eu le mérite de rester en permanence dans la partie. Après le premier essai marqué rapidement, on ne s’est pas enflammé, on est resté concentré et appliqué», soulignait le capitaine lavelanétien. Pour le président Patrick Garnier, cette victoire bonifiée est arrivée, elle était vivement souhaitée. «Il ne faut surtout pas s’enflammer, répétait-il, on a deux échéances à venir compliquées, à commencer par Andorre, demain ; il faut rester concentré, la poule s’annonce très dure, il ne faut rien négliger.» Cette première empoignade en principauté prendra valeur de test. La saison passée, après avoir vaincu les Andorrans à l’aller, à Paul-Bergère, 19 à 6, les Lavelanétiens perdaient les deux manches suivantes, le retour à Andorre, 22 à 0, et surtout celle qui a fait mal, le quart de finale du bouclier pyrénéen, 12 à 6.

L’équipe réserve a signé un succès encourageant ; l’épreuve andorrane sera difficile, il faudra faire preuve de vertus guerrières.

La Dépêche du Midi

Categories: VPC, VPC Sènior